Lysiane BECK

 

Je suis issue d’une famille d’artisan. La racine de l’artisan est bien l’art.

 

Je suis issue également d’une famille nombreuse et n’est -il pas d’autant plus difficile de s’exprimer qu’on est nombreux ?

 

Or, l’art ne représente-t il pas l’une des innombrables façons de s’exprimer ? J’ai donc choisi de parler avec mes pinceaux. Les mots ont été galvaudés jusqu’à perdre leur sens profond. Si la parole a été donnée à l’Homme pour cacher sa pensée, l’artiste, lui, ne peut pas tricher. Il exprime ce que les mots ne peuvent pas, ne peuvent plus, dire.

 

Peut-être le rôle de l’artiste consiste-t-il à montrer la beauté de ce qui entoure l’Homme, souvent trop préoccupé par les contraintes du quotidien pour l’observer lui-même. Et laisser une oeuvre après son départ, n’appelle-t-il pas à s’interroger simultanément sur l’éternité de l’Homme et l’aspect éphémère de la vie ?